Bureau expertise pollution Gironde

Un SAVOIR-FAIRE basé sur des compétences spécifiques

Bureau expertise pollution

Bureau expertise pollution Gironde

extraction sous vide

Des compétences de scientifiques pluridisciplinaires et de techniciens spécialisés :

Une expertise en pollution des sols nécessite une bonne compréhension du comportement des polluants dans le milieu naturel. Des connaissances en Hydrogéologie, Chimie, Biologie et la maîtrise d’outils de modélisation permettent aux ingénieurs d’ A.M.D.E de mener à bien ces démarches.

Bureau expertise pollution Gironde

pompe autonome pour le prélèvement des gaz

Une expérience des diagnostics de pollution et des travaux de réhabilitation :

Au delà des connaissances théoriques, c’est l’expérience de terrain qui permet aux hommes d’A.M.D.E de réaliser des audits et des expertises fiables.

Bureau expertise pollution Gironde

Sondage pour un diagnostic de pollution

Une démarche réglementaire maîtrisée :

Avec la circulaire du 08 février 2007, le MEEDAT a défini les deux démarches de gestion suivantes :

  • La démarche d’interprétation de l’état des milieux (IEM) : il s’agit de s’assurer que l’état des milieux est compatible avec des usages déjà fixés ;
  • Le plan de gestion : lorsque la situation permet d’agir aussi bien sur l’état du site (par des aménagements ou des mesures de dépollution) que sur les usages qui peuvent être choisis ou adaptés.

Selon le cas, ces deux démarches peuvent être mises en œuvre indépendamment l’une de l’autre, simultanément ou successivement.

Les objectifs de cette démarche sont de s’assurer que l’état des milieux étudiés ne présente pas un écart significatif par rapport à la gestion sanitaire mise en place pour l’ensemble de la population française. Ainsi, en cohérence avec les dispositifs de gestion sanitaire et environnementale en place, la démarche d’IEM vise à différencier les situations qui permettent une libre jouissance des milieux, de celles qui sont susceptibles de poser un problème et de nécessiter des actions à envisager dans le cadre du plan de gestion.

Le plan de gestion

La politique de gestion des risques vise à rechercher les possibilités de suppression des sources de pollution compte tenu des techniques disponibles et de leur coûts économiques. La maîtrise des sources de pollution et de leurs impacts est un aspect fondamental du plan de gestion car elle participe :

  • à la démarche globale de réduction des émissions de substances responsables de l’exposition chronique des populations
  • à la démarche globale d’amélioration continue des milieux.

Aussi, en tout premier lieu, les possibilités de suppression des sources de pollution et de leurs impacts doivent être dûment recherchées. Il est cependant nécessaire, quand la suppression totale des sources de pollution n’est pas possible, à l’issue d’une démarche d’établissement d’un bilan « coûts – avantages », de garantir que les impacts provenant des pollutions résiduelles sont maîtrisés et acceptables tant pour les populations que pour l’environnement (EQRS : évaluation quantitative des risques sanitaires / ARR : analyse des risques résiduels).

Les prestations réalisées par la société AMDE :

La société AMDE respecte la norme NF-X-31-620 qui concerne les prestataires de service en sites et sols pollués.

  • Etudes de sol
  • Diagnostic environnemental
  • ARR : analyse des risques résiduels
  • IEM : interprétation de l’état des milieux
  • EQRS : évaluation quantitative des risques sanitaires
  • Plan de gestion
  • Surveillance des milieux (air ambiant, eau souterraine, …)
  • Mise en œuvre de traitements spécifiques et adaptés :
    • Extraction sous vide de composés organiques volatils
    • Biodégradation in-situ
    • Pompage sélectif (écrémage)
    • Pompage et traitement
    • Excavation et traitement (biotertre, andain,…)
  • Assistance à maîtrise d’œuvre